Contenu - 2008

Gagnants Swiss ICT Award 2008

Newcomer

Le start-up biennois AXSionics avait développé «Passeport Internet», une plate-forme mobile pour l'authentification biométrique et la sécurité des transactions.

Champion

Le fournisseur de services IT, Ergon Informatik, réalise des projets complexes depuis plus de 25 ans et est un fournisseur établi de solutions spécialisées dans l'environnement des télécommunications. D'autres clients viennent du secteur financier, l'industrie et le secteur public.

Public Award

Le start-up zurichois Doodle est un service de planification de rendez-vous. Doodle est particulièrement bien implantée  en Allemagne, Suisse, France et aux États-Unis. Les principaux points forts de Doodle tiennent dans la simplicité de la programmation qui fonctionne sur tous les systèmes de calendrier en ligne ainsi que pour les utilisateurs d'agendas papier.

People Award Newcomer 2008

Ce sont les frères Christian und Francois Dallmann, jeunes entrepreneurs suisses propriétaires de DALCO, qui ont mis au point et réalisé des superordinateurs.

DALCO, dont le siège se trouve à Volketswil en Suisse, est un des grands spécialistes européens de solutions superinformatiques à base de cluster et un des premiers fournisseurs de solutions basées sur Linux en Suisse. La gamme de produits DALCO comporte, outre les superordinateurs, des systèmes configurés spécifiquement pour ses clients et des postes de travail haute-performance ainsi que des solutions complètes SAN et NAS ou encore des systèmes extrêmement disponbiles qui tolèrent les erreurs.

People Award Champion 2008

Daniel Gorostidi, CEO d’ELCA, remporte le SwissICT People Award 2008 dans la catégorie "Champion". Le travail de Daniel Gorostidi est très fortement ancré dans la culture d’entreprise d’ELCA. Au cours des 30 dernières années, il a influencé de manière décisive l’histoire de cette société créée il y a 40 ans.

Aujourd’hui de nationalité suisse, ce Français de naissance qui a grandi en Espagne entre au service d’ELCA (anciennement Electro-Calcul) alors qu’il est fraîchement diplômé de l’EPFL à Lausanne. En 1994, Daniel Gorostidi reprend les rênes de l’entreprise.

En 2000, il mène à bien le management buyout initié à la demande des actionnaires une année plus tôt, avant de devenir actionnaire majoritaire et président du conseil d’administration d’ELCA en 2001.

Sous sa houlette, ELCA n’a cessé de se développer aux plans local et international.