Contenu - 2013

Gagnants Swiss ICT Award 2013

Champion Enterprise 2013: Zühlke Engineering

Zühlke Engineering propose des services de Product Engineering et de Software Engineering (conseils, développement et intégration), de conseils en gestion et participe activement au financement de la start-up. «Nous faisons office de partenaire d’innovation pour nos clients», déclare Philipp Sutter, CEO de Zühlke Engineering.

Fondé en Suisse en 1968, le groupe Zühlke compte aujourd’hui des équipes en Allemagne, en Grande Bretagne, en Autriche et en Suisse. Avec 550 collaborateurs, dont 350 en Suisse, il a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 99 millions de CHF. Le groupe Zühlke possède des partenaires opérationnels actifs au sein de l’entreprise.

«La Suisse occupe une position de leader en matièred’innovation», affirme le CEO Sutter, «et la place économique suisse est très propice, la qualité et la fiabilité étant importantes pour la branche tout entière.» Il souligne que «remporter le Swiss ICT Award est précieux pour tous les collaborateurs de Zühlke, car il reflète la reconnaissance sur le marché et exprime aussi nos remerciements à nos clients».

Le jury fait observer que «la catégorie Champion est un véritable vivier de compétence – ce n’est pas une mince affaire pour nous de désigner un gagnant.Lors de la remise des prix, nous avons accordé à chaque fois une attention toute particulière aux performances durables, mais aussi au rapport avec les clients et les collaborateurs».

Site Internet

Newcomer Enterprise 2013: Starmind International AG

Starmind permet d’exploiter les connaissances contenues dans la tête de ses collaborateurs au profit d’une entreprise. Les collaborateurs peuvent poser des questions par le biais d’un formulaire via leur navigateur et le logiciel identifie les interlocuteurs les plus aptes à y répondre. Ensuite, le logiciel de gestion des connaissances apprend de façon autonomegrâce à un algorithme combinant des connaissances neurologiques à l’intelligence artificielle résultant des recherches de l’EPF. Au fil du temps, cela donne naissance à un véritable «cerveaud’entreprise» et à une «carte cognitive» toujours plus précise de l’entreprise.

La start-up zurichoise Starmind International, fondée en 2010, emploie 15 collaborateurs et distribue son logiciel en Suisse, en Allemagne et bientôt au Royaume-Uni.

Website

Champion People 2013: Marco Marchesi

Qu’il s’agisse d’espionnage industriel, de vol de données par des collaborateurs ou de surveillance, les thèmes liés à la sécurité informatique sont actuellement de plus en plus au centre des préoccupations. Ce qui rend Marco Marchesi, le lauréat du prix «Champion», d’autant plus intéressant.

Avec sa société ISPIN AG, fondée à Bassersdorf en 1999, Marchesi s’est forgé une certaine réputation dans le domaine de la sécurité des données et de lasécurité informatique en Suisse. Il emploie une cinquantaine de collaborateurs et son portefeuille englobe 150 clients issus de tous les secteurs de l’industrie.

Après l’obtention de son diplôme de fin d’études dans l’électrotechnique, Marco Marchesi, âgé aujourd’hui de 41 ans, a débuté en tant qu’ingénieur d’applications et ingénieur réseau. Cet ingénieur en économie titulaire d’un diplôme fédéral a ensuite travaillé en tant que consultant et responsable en chef chargé de la mise en place d’un service de sécurité informatique. Depuis la fondation d’ISPIN AG, il dirige la société avec succès en tant que CEO. Depuis 2001, Marchesi est également président de l’ISSA Switzerland Chapter (Information Systems Security Association) et enseigne depuis 10 ans la gestion de la sécurité et des risques à la Haute Ecole Spécialisée de la Suisse du Nord-Ouest.

Website ISPIN AG

Newcomer People 2013: Manuel Grenacher

Avec la société coresystems AG, l’Argovien Manuel Grenacher, âgé de 32 ans, affirme avoir fondé l’un des développeurs d’applications pour le Cloud qui connaît la plus forte croissance de Suisse. Son chiffre d’affaires annuel enregistre une croissancede 30% et l’entreprise compte plus de 5000 clients.

La société, spécialisée dans les applications commerciales pour les PME et dont le siège social se trouve à Windisch, vend environ 80% de ses solutions à des clients internationaux. Les applications, solutions de mobilité et de Cloud soutiennent les processus commerciaux et aident le service clientèleà s’organiser plus efficacement. En tant que gérant et président du conseil d’administration, Grenacher emploie actuellement 140 collaborateurs à Windisch,New York, São Paulo, Fribourg-en-Brisgau, Cluj, Shanghai et Londres.

A l’issue d’un cursus d’ingénieur informatique à laHaute Ecole Spécialisée d’Argovie, ce fils de menuisier a fondé coresystems en 2006. En 2013, il a également lancé «Mila» à Zurich, une place de marché communautaire pour tous types de prestationsde services (www.mila.com). L’entrepreneur veut également «s’investir pour instaurer un ″Tech Start-up Feeling″dans la région afin d’éviter un exode général vers Berlin et la Silicon Valley».

Website von Manuel Grenacher

Public Award 2013: dacadoo

Aux commandes de dacadoo, une plate-forme de santé et de style de vie, se trouvent Peter Ohnemus, un entrepreneur en informatique réputé en Suisse, ainsi que son équipe. Le concept: sur la base d’informations relatives à leur mode de vie, leur bien-être et leurs activités sportives, ainsi que de données transmises en direct par des appareils personnels, les utilisateurs de dacadoo reçoivent en temps réel des indications sur leur état général etdes astuces pour l’améliorer. Dacadoo compte déjà plus de 100 000 utilisateurs payants en Allemagne, en Angleterre et aux Etats-Unis.

L’entreprise zurichoise, fondée en 2010, est sur labonne voie avec ses partenaires internationaux, mais reste néanmoins attachée à la place économique suisse, entre autres «parce que nous gérons des renseignements personnels concernant les utilisateurs et avons besoin des normes de sécurité requises».

Website

Special Award: Groupe parlementaire pour une informatique durable

Le «Special Award» a été décerné (pour la deuxième fois seulement) aux 47 membres du Conseil national et du Conseil des Etats, qui sont membres du «Groupe parlementaire pour une informatique durable» fondé en 2009. Les membres sont issus de différents partis (PS, PLR.Les Libéraux-Radicaux, UDC, PDC, Les Verts, PVL, PBD et PEV) et viennent de toute la Suisse. Ils promeuvent une gestion durable et innovante des TIC et s’investissent en faveur d’un patrimoine de connaissances accessible au grand public.

Le groupe est intervenu jusqu’à présent 32 fois (au20.10.2013) en faveur de la mise en œuvre de ses thèmes principaux en mettant des sujets pertinents ayant trait à la politique, la société et l’économie à l’ordre du jour du Conseil fédéral et du Parlement.

De nombreux membres du Conseil national et du Conseil des Etats ont assisté au gala de remise des prix au KKL. «Pour le groupe parlementaire, le bénéfice réalisé par le Swiss ICT Award est une appréciation importante pour notre intervention jusqu’à présent sur le portail Open Government Data et pour des solutions numériques durables. Il nous incite à poursuivre activement notre engagement en faveur d’une diversité numérique», se réjouissent Edith Graf-Litscher (PS) et Christian Wasserfallen (PLR.Les Libéraux-Radicaux), les deux conseillers nationaux et coprésidents du groupe.

Website